L’oriental

Oriental shorthair

L’origine de l’oriental de la Thaïlande. Il fut exporté au Royaume Uni pendant le 19ème siècle. On l’appela communément « le foreign » alors qu’en 1972 il fut finalement prénommé
officiellement « oriental shortair ».

Physique de l’oriental

Face à son cousin le siamois, il se distingue par la couleur de son pelage.

Caractère de l’oriental

Comme son cousin le siamois, l’oriental est un chat joueur, curieux et vif. Il est parfaitement intégré dans une famille en particulier à son maitre auquel il est très fidèle.
Attention à ne pas partir en congé ou en vacances prolongée, l’oriental n’aime pas beaucoup être seul et est sujet à des déprimes.

Extrêmement joueur on le surnomme également le « chat chien ». Comme le chien vous pourrez lui apprendre de nombreux « ordres » pour faire des figures, aller chercher un objet et même le promener en laisse. Bref un vrai toutou sans les inconvénients.

Santé de l’oriental

Un brossage hebdomadaire est suffisant tout le long de l’année. En période de mue il faudra augmenter la fréquence à une fois par jour.

Attention à la précocité du chat. Son adolescence commence à partir du 9 mois et les chaleurs peuvent commencer très tôt. Il faudra compter sur des portées plus importantes que les autres chats également.

Taille : moyenne à grande
Poids : de 3 à 4 kg
Poil : court
Corps : long, svelte, fin et tubulaire
Tête : triangulaire
Yeux : en amande, placés de biais
Oreilles : grandes, large à la base
Robe : toutes les couleurs sont acceptées
Queue : très fine

D'autres articles intéressants...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *